Comment éviter d'avoir des algues dans sa piscine ?

Catégorie(s) : Guide piscine

Comment éviter d'avoir des algues dans sa piscine ?

Rien n’est plus agréable que de se baigner dans sa piscine à l’heure la plus chaude de la journée. Mais cette sensation de plaisir et de fraîcheur peut vite se transformer en désagrément insupportable lorsque l’eau change de couleur. En général, elle devient verte surtout si les algues se prolifèrent dans le bassin. Heureusement que l’on peut facilement prévenir ou traiter ce genre de situation. Il existe d’ailleurs plusieurs moyens à notre disposition. Pour les connaître tous, voici quelques pistes.

Le contrôle de pH de l’eau

test du pH de l'eauCela peut paraître étonnant, mais c’est vrai : les algues aiment bien se développer dans une eau basique. Ainsi pour éviter qu’elles ne se prolifèrent, il va falloir contrôler le pH de l’eau. Il faut donc s’assurer qu’il se maintient entre 7,2 à 7,4. Si ce n’est pas le cas, les algues vont rapidement peupler la piscine sans aucun problème. Il faut savoir que cette démarche est nécessaire si l’on traite la piscine avec du chlore ou avec de l’oxygène actif. Par contre, si l’on traite l’eau au PHMB, alors ce geste est inutile, car ce produit est sensible à la variation de la température. Pour tester le pH de l’eau, on peut utiliser des bandelettes spécifiques ou employeur un testeur pH électronique. En ce qui concerne la fréquence, le contrôle doit se faire une fois par semaine.

Le nettoyage régulier de la piscine

L’entretien régulier de la piscine doit faire partie de nos habitudes si l’on souhaite éviter la prolifération des algues. Rassurez-vous, ce geste n’est pas difficile à faire, même si cela prend quelques minutes de notre temps. Dans un premier temps, il faut nettoyer les fonds de la piscine. Pour cela, on peut très bien utiliser un robot qui sert à aspirer toutes les pollutions et les impuretés dans le bassin. Sinon, on peut aussi employer d’autres outils, comme l’aspirateur, le skimmer, le préfiltre à pompe. Ces derniers servent généralement à éviter la contamination des algues et des autres bactéries. Mais, lorsque l’on parle de nettoyage, il ne faut pas non plus oublier les parois de la piscine. Cette fois-ci, nous sommes invités à utiliser des brosses et des balais pour éliminer les résidus.

La vérification du système de filtration de l’eau

Si l’on a remarqué que l’eau de la piscine commence à devenir verte, alors la première chose à faire est de vérifier le système de filtration d’eau. En effet, il se peut que ce dernier soit bouché. Pourtant, nous savons très bien que lorsqu’il ne fonctionne pas correctement, les algues et les bactéries pourront facilement peupler l’eau de la piscine, surtout pendant la période estivale. C’est la raison pour laquelle, il est important de désencombrer la filtration d’eau si celle-ci est bouchée. En outre, il est aussi possible de protéger l’eau en la couvrant d’une bâche. Mais, attention, ce petit geste doit se faire pendant la nuit, car si on le fait pendant la journée, alors l’eau peut se chauffer rapidement.

Le traitement préventif de l’eau

La meilleure solution pour lutter contre les algues est de prévenir leur développement. Pour ce faire, il est important de compléter le traitement au chlore par d’autres moyens. Ici, on fait principalement référence aux produits anti-algues. Ces derniers possèdent non seulement une action préventive, mais aussi une action curative. Ils sont donc efficaces si l’on a déjà trouvé quelques algues dans la piscine. Néanmoins, même s’ils possèdent ses qualités, il est toujours préférable de les choisir en fonction de l’action que l’on souhaite qu’ils jouent. Tout simplement parce qu’ils renferment parfois des substances qui sont incompatibles avec certains filtres. Quoi qu’il en soit, on peut aussi se renseigner auprès du revendeur ou auprès d’un professionnel avant d’en acheter.