Il est essentiel de nager dans une eau parfaitement propre et saine. C’est pourquoi le traitement de l’eau est obligatoire pour les propriétaires de piscine. Outre le système de filtration et le système de chauffage, le chlorinateur figure aussi parmi les éléments indispensables à avoir si vous traitez votre eau avec des galets de chlore. Dans les lignes qui suivent, découvrez le fonctionnement d’un chlorinateur et quelques critères essentiels à prendre en compte pour bien le choisir.

Le chlorinateur et son fonctionnement

Le chlorinateur, aussi appelé distichlore, est installé juste après le filtre de piscine lorsque vous construisez un nouveau bassin ou pendant des travaux de rénovation de votre bassin. Il s’agit d’un réservoir contenant des galets de chlore. Le chlorinateur permet de doser et de distribuer les produits nettoyants pour piscine d’une manière automatique. Afin de traiter l’eau de la piscine efficacement, l’appareil diffuse le chlore d’une manière régulière et en petite quantité. L’usage de cet appareil facilite grandement votre tâche puisque vous n’avez plus besoin de procéder à la diffusion du produit dans la piscine vous-même. La vanne de contrôle assure cette fonction. Cependant, afin d’éviter une surdose de produit dans votre bassin, le mieux est de procéder à une vérification régulière de la concentration de chlore.

Les critères à vérifier avant d’acheter un chlorinateur

Pour être sûr de pouvoir vous baigner dans une eau limpide et saine à tout moment, il est recommandé de bien choisir votre chlorinateur. Pour cela, vous pouvez vous baser sur quelques critères de sélection, à savoir :

  • la nature de la cuve ;
  • la performance du chlorinateur selon les dimensions de votre piscine ;
  • le temps de filtration et la fréquentation de la piscine ;
  • les fonctionnalités proposées par l’appareil (détecteur de débit, commande automatique de la production de chlore…) ;

Les avantages d’installer un chlorinateur

L’utilisation de ce type d’appareil s’avère bénéfique pour les propriétaires de piscine. Il permet de réaliser quelques économies puisqu’il est souvent proposé à un prix abordable. Comme vous pouvez traiter votre bassin quotidiennement, vous pouvez limiter autant que possible le recours aux produits chimiques. L’installation de cet appareil est également bénéfique pour la santé de baigneurs. En effet, il permet d’éviter le contact avec les galets de chlore et aide à lutter contre les micro-organismes (algues, bactéries…) d’une manière optimale. Si vous êtes à la recherche d’un chlorinateur de bonne qualité et qui correspond à votre budget, vous pouvez consulter notre catalogue en ligne pour découvrir tous les modèles au meilleur rapport qualité-prix. Le seul inconvénient du chlorinateur, c’est que vous devez toujours contrôler la présence de chlore ainsi que le pH dans le bassin environ tous les 5 jours.

L’installation d’un chlorinateur

L’hiver est la meilleure période pour installer un chlorinateur. En effet, en installant cet équipement pendant la saison hivernale, vous pouvez tout de suite le mettre en route et ainsi lui permettre d’assurer son rôle dès le début du printemps. Un chlorinateur s’installe lors de la rénovation d’un bassin ou lorsque vous construisez une nouvelle piscine. Cet équipement est à positionner juste après le système de chauffage et le filtre. L’installation du chlorinateur se fait en fonction du modèle. Il est possible de l’installer en by-pass ou en ligne. Les modèles qui s’installent en by-pass sont particulièrement intéressants. Vous pouvez les installer au niveau du système de filtration du local. Les opérations de maintenance d’un chlorinateur installé en by-pass s’avèrent plus faciles. Afin d’avoir l’esprit tranquille, il est possible d’utiliser un régulateur de pH en complément de votre chlorinateur. Et pour plus d’assurance quant à la fiabilité ainsi que la performance de vos équipements, le plus conseillé est d’effectuer votre achat dans une boutique spécialisée.